Eli au milieu du Monde

Eli est un livre « nanowrimo »! Nanowrimo, National November Writing Month, un challenge venu de San Francisco qui consiste à écrire un roman de 50000 mots durant le mois de novembre. Aucune qualité littéraire n’est exigé, juste remplir le contrat: 50000 mots entre le 1er et le 30 novembre. On peut s’inscrire pour justifier de sa performance…
Je ne me suis pas inscrite. Et d’ailleurs j’ai dépassé de deux jours!
Ecrire 50000 mots en un mois est difficile, en tout cas pour moi qui écrit comme une tortue!
Donc au 3 décembre j’avais un roman, écrit n’importe comment et très mal fichu! 4 ans et de nombreuses corrections plus tard, Eli au milieu du Monde a vu le jour.

Illustration de couverture: Patrice Cablatcouverture eli pt format

Eli est né le 27 juillet 1752 dans une riche famille de négociants anglais. Eli est né Elisa. Mais depuis sa toute petite enfance, Eli rejette Elisa, il emprunte les vêtements de son grand frère, déchire les robes qu’on lui impose… Sa mère se désole, son père, occupé par ses aventures amoureuses et ses affaires s’en fiche un peu…
A quatorze ans, Eli, se sachant sans avenir, s’enfuit. Au bord de la Tamise Il rencontre James. James, un jeune naturaliste, va partir sur le navire de Samuel Wallis pour un tour du monde. James a payé son voyage, comme c’est souvent l’habitude à l’époque. Il engage Eli comme assistant.
James connaît le secret de Eli et il va le protéger durant tout le voyage jusqu’à Tahiti.
Arrivé à Tahiti, « au milieu du monde », Eli décide de rester.
Seul, sans relations, ne connaissant pas la langue tahitienne, Eli se fait adopter par une aristocrate, une femme de prestige, Maha. Maha est un mahu, une transgenre traditionnelle dans cette société hiérarchisée et très inégalitaire.
Eli apprend vite, mais il ne sent guère plus qu’un petit animal de compagnie: il amuse, il intrigue, mais on le tient à l’écart. Seule, sa mère adoptive Maha le soutient et l’encourage.
Eli va faire sa place dans cette société, devenir acteur de sa vie…

Ce roman imaginaire se situe dans un cadre historique avéré, Tahiti à l’arrivée des premiers découvreurs: les rois, les guerres, les intrigues, les tragédies, la vie culturelle et sociale. Ce n’est pas l’histoire à sensation d’un transgenre, c’est l’histoire d’un jeune garçon qui cherche sa place dans le monde et qui la trouve dans une société guerrière et clanique, qui fait pourtant la part belle à certaines transgressions, et aux excès promus et encouragés des estimés Airoi, baladins et guerriers.